La ligne verte

Le monde imaginaire
A ses fantasmes irréels
La vie elle est plus pragmatique
Il n’y a pas de place pour le rêve
Gérer ce monde est des plus ennuyeux
Nul n’en est conscient, mais il
Est une seule
Vérité en ce bas monde
Etre celui qui sera le vieux du troupeau
Rêver le grand voyage vers l’utopie
Tout reste à faire pour changer
Et alors vivre une autre vie qui ne sera plus imaginaire.




Le puits de musique

C’est un moribond sur la margelle d’un puits, qui sonne la pierre de coups de marteaux légers pour voir si le fond du puits résonne de cette musique magique qui fait revivre en lui la mosaïque de sa mémoire. La mélodie s’installe, il se réveille…




L’amour de la mer

Je vais des yeux au-delà de la ligne de fuite !
Le cœur que j’avais eu un instant brisé se regonfle, bat et claque comme les voiles d’un puissant voilier et je vais, heureux comme ces matelots qui vont… Sur le flots.




La danse infernale

Au bal de la vie, j’ai remonté mes bretelles dans tout ce brouhaha de Comptoir.j’ai balancé mes tripes pour danser jusqu’au bout de la nuit.




Une nouvelle vie

La naissance a un parfum de fête. Les voisins, les amis sont là. La naissance de l’enfant est proche. La maman est dans son lit, autour duquel trônent des bouquets de fleurs, de toutes sortes, de toutes couleurs.
La naissance , source d’une nouvelle vie, d’une nouvelle aventure pour toute la famille.




Mon lit

Le bruit des bâtiments brumeux au loin dans ma banlieue aux toits bordeaux m’éloigne des bâtisseurs d’église et je me réfugie dans mes draps rouges, loin de la Bêtise.